Guide pratique sur les normes d’installations électriques en France

installations électriques

Les normes électriques en France ont pour objet de sécuriser un logement et d’améliorer son confort. Pour cela, elles sont découpées en plusieurs volets concernant les différentes pièces d’une habitation.

La norme électrique NFC 15-100

Cet ensemble de normes électriques a été établi en 1956 dans le but de réglementer les installations électriques. Les standards imposés par cette norme électrique maison garantissent à la fois la protection des biens et des personnes.

La norme électrique 2020 permet également d’augmenter le confort du logement. En novembre 2015 une mise à jour est entrée en vigueur. L’amendement 5 a permis de simplifier les réglementations existantes, et les a adaptées aux nouvelles évolutions technologiques des installations. En effet, cette norme électrique est évolutive et se base sur les normes européennes.

La norme tableau électrique

Un tableau électrique doit est installé à une hauteur allant de 0,9m à 1,8m du sol. Il est placé dans la gaine technique du logement (GTL). Le disjoncteur d’abonné et le coffret de communication s’y trouvent également. L’espace technique du logement (ETEL), est destiné à recevoir la GTL. La norme impose une largeur égale à celle de la gaine technique plus 10cm.

L’installation doit occuper toute la hauteur de la pièce. L’installation de la gaine technique nécessite 60 cm de largeur et 25 cm de profondeur. Pour faciliter les interventions, il est recommandé de situer cette installation près d’une entrée. Il est également nécessaire de garder 70cm en face de cette dernière favoriser l’accès. Enfin, un écart minimum de 10 cm est nécessaire entre GTL et une installation de gaz, pour un point d’eau 60 cm sont requis et pour une source de chaleur il faut 40 cm. La norme prévoir aussi une place précise pour les disjoncteurs divisionnaires. Si votre coffret possède une porte, les manettes doivent se situer à 0,5 m du sol au minimum. Si vous avez un coffret sans porte, il faut les placer à une hauteur comprise entre 0,9 m et 1,8 m du sol. Enfin, la norme exige de laisser des espaces disponibles sur le tableau électrique. Vous pourrez ainsi ajouter des modules supplémentaires ultérieurement. Pour un logement individuel, il doit s’agir de 20%, pour un logement collectif cela doit représenter 6 modules.

La norme pour les différentes pièces d’une habitation

La norme électrique chambre impose d’installer à minima 3 prises de courant 16 A 2P+T dans cette pièce. Elles doivent être situées au moins à 5 cm de la hauteur du sol.

La norme électrique cuisine est plus stricte pour cette pièce. Elle prévoit l’installation de 6 prises électriques minimum. 4 d’entre elles doivent être dédiées au plan de travail. Il faut aussi mettre en place une prise de courant 32 A mono pour la cuisinière. Ces prises doivent être placées à une hauteur allant de 5 cm à 1,3 m. Si la pièce mesure moins de 4 m², vous pouvez n’installer que 3 prises.

L’amendement 5 de la norme électrique salle de bain ne nécessite plus de volume 3 placé autour du volume 2. Au sein du volume 0 (représenté par la douche ou la baignoire), les prises et les interrupteurs ne peuvent pas être installés. Le volume 1 est l’espace dans lequel l’eau peut être projetée. Le volume 2 se trouve à 60 cm et correspond à une zone de sécurité située autour du receveur. Ces deux zones peuvent contenir des équipements ayant une protection adéquate.